Nous contacter

NEOBIE SAS

131 Impasse des palmiers

30319 ALES CEDEX - FRANCE

Tél. : +33 (0)4 30 38 85 22

Les programmes Nous suivre Bioreline 2016 - Mentions légales Besoin d’autres informations ?
Accueil Marque Diagnostic Rituels Gamme Nos partenaires
Accueil
Professionnels Foire aux questions Contact
Recherche

Questions / Réponses

a.

Définition d’un cosmétique « naturel » selon le Comité d’Experts sur les produits cosmétiques du Conseil de l’Europe, septembre 2000 : « Par « produit cosmétique naturel », on entend tout produit qui se compose de substances naturelles (toute substance d’origine végétale, animale ou minérale, ainsi que les mélanges de ces substances) et qui est obtenu et traité dans des conditions bien définies (méthodes physiques, microbiologiques et enzymatiques). » En l’absence de réglementation spécifique, le pourcentage d’ingrédients naturels dans les cosmétiques est très variable et invérifiable. Seules, les certifications et les labels BIO peuvent donner une idée de ce pourcentage.

Contrairement aux cosmétiques naturels, les cosmétiques BIO sont contrôlés et soumis aux règles drastiques des labels. Une à deux fois par an, les fabricants de cosmétiques BIO sont soumis à un audit par l’organisme certificateur qui garantit l’exactitude des informations communiqués et le respect des chartes de qualité.

1- BIORELINE ET LE BIO

a.

BIORELINE  a mis au point une organisation systémique de ses soins pour apporter à la peau tous les nutriments nécessaire à sa bonne santé ainsi qu’une parfaite hydratation et protection.

Ce système exclusif intègre :

  • Le nettoyage de la peau avec une solution, un lait ou un gel (au quotidien)
  • L’exfoliation douce et active de la peau par des gommages SANS RINÇAGE (1 à 2 fois par semaine)
  • L’apport d'actifs concentrés et enrichis sous forme de Sérum (1 à 2 fois par jour)
  • Le transfert des actifs par des masques crème (1 à 2 fois par semaine)
  • La protection efficace de la peau avec des crèmes riches en huiles végétales et eaux florales (au quotidien)

En intégrant ce système de soins Bioreline dans vos gestes beauté quotidiens, vous vous assurez une peau plus ferme, hydratée, souple et en pleine forme.

2- LES BONNES HABITUDES

a.

L'idée reçue est que la peau se divise en 3 catégories bien définies  «grasse, sèche, normale ».

Chaque individu nait avec un type de peau qui lui est transmis génétiquement. C’est ce type de peau qui induit des déséquilibres de peaux qui évoluent avec le temps, varient selon les saisons, l’âge etc…

Chez Bioreline on traite davantage les déséquilibres de la peau que les types de peau. Celle-ci peut être à la fois grasse, sèche et mixte selon les zones.

Ainsi Le diagnostic de la peau s’établit en fonction de plusieurs critères :

  • Besoin d'hydratation : Une peau déshydratée va se détériorer, sera fine, va se rider, peut devenir problématique, et est susceptible de devenir sensible. A contrario, une peau bien hydratée sera plus perméable aux actifs contenus dans les  soins de la peau.
  • Fonctionnement de la peau : Y a-t-il des tâches, des bosses, les pores ouverts, des rides profondes ou des ridules, des zones sensibles, une sécheresse excessive? la peau est-elle exagérément réactive à l'activité hormonale? Les problèmes extérieurs indiquent généralement des besoins de «l'intérieur».
  • Qualité de l'épiderme : Parfois, l'épiderme paraît juste fatigué. Mais les problèmes typiques d'une peau malade se caractérisent par les signes suivants : plus fine, tâchée, rides, ridules, tâches anciennes, cicatrices,  pores ouverts ou à l'aspect gras.
  • Equilibre lipidique : la plupart des peaux ont un déséquilibre lipidique avec des zones à la fois sèches et grasses. Certains cosmétiques permettent de réguler les zones grasses mais assèchent d’autant plus les zones sèches de la peau. Gérer un problème de peau à tendance grasse implique  souvent un travail en profondeur sur un déséquilibre plus profond (production de sébum).
  • Sensibilité : Il y a une différence entre une peau qui est mince, légèrement rouge et sujette à l’éclatement des vaisseaux, et une peau qui est véritablement «réactive». Une vraie sensibilité de peau peut être améliorée, mais les  peaux réactives peuvent rester sensibles à l'irritation de nombreuses années.
  • Tonicité : Après le maintien du niveau d'hydratation, changer l'apparence de la peau en essayant de paraître plus jeune et stimuler le tonus musculaire est la deuxième priorité.
  • Protection : Une barrière entre le monde extérieur et la peau est une composante essentielle des soins de la peau. Cette composante est malheureusement rarement évaluée correctement.

Pour toutes  ces raisons les produits Bioreline s’adaptent à toutes les peaux et sont formulés dans le but ultime de répondre et soigner toutes les problématiques de peau.

3- LES TYPES DE PEAU

a.

« Aujourd’hui on peut accorder une confiance totale dans la cosmétique bio. Des efforts énormes ont été déployés pour se mettre au niveau de la cosmétique conventionnelle. Résultat, les cosmétiques bio ont des textures, des parfums d’origines naturelles, des formules qui donnent des gammes plaisir. Aujourd’hui, on a en bio l’équivalent voire mieux que ce qu’il existe en cosmétique traditionnelle, aussi bien sur le coté sécuritaire que sur l’efficacité ou encore le plaisir. C’est important car longtemps le bio a été décrié sous prétexte qu’il sentait mauvais. Ca n’a plus lieu d’être. Maintenant vous pouvez avoir doublement confiance car c’est une cosmétique qui est très contrôlée et encadrée. C’est un point important par rapport à l’ensemble des cosmétiques qui sont souvent sur du déclaratif tandis que là, il s’agit bien de contrôle. » Cosmétique Bio : Vrai/Faux, Laure JEANDEMANGE, Les Nouvelles Esthétiques N°658 Avril 2013.


4- LA SENSORIALITE

Ne vous laissez pas abuser par des produits cosmétiques à la « polysensorialité » vendeuse, elle masque bien souvent une absence d’actifs réellement efficaces.


a.

La peau peut effectivement réagir par l’apparition de rougeurs, après l’application de certains produits Bioreline.

Cela s’explique en partie par la haute concentration en actifs de nos cosmétiques. La peau n’étant pas habituée à recevoir autant d’actifs aussi purs, elle réagit plus ou moins lors des premières utilisations. Nous vous conseillons de mettre moins de produit lors de votre prochaine utilisation.

Ces réactions sont aussi le signe que le produit agit efficacement. Certains de nos produits sont formulés à base d’eau florale d’hamamélis qui active la microcirculation. N’ayez aucune crainte, ces effets s’estompent au bout de quelques minutes et votre peau est douce et soyeuse.

La mauvaise utilisation de nos produits peut également être une cause de ces désagréments. Ainsi il vous est conseillé de suivre scrupuleusement les notices d’utilisation.

Dans certains cas il peut s’agir d’allergies à un ou plusieurs ingrédients contenus dans les produits. Vérifiez la liste des ingrédients avant utilisation.

5- LES REACTIONS DE LA PEAU

a.

Parmi les agents moussants, la réglementation BIO autorise l’usage d’Ammonium Lauryl Sulfate et le Sodium Lauryl Sulfate. Cependant ces molécules peuvent provoquer à forte concentration des phénomènes d’irritations cutanées. C’est pour cette raison que Bioreline a remplacé ces agents par du cocoglucosyl issu du sucre et des noix de coco dans ces produits de nettoyage. Ainsi la peau est propre sans risque d’irritations.

Toutefois Bioreline a conservé des quantités infimes (inférieures à 1/1000) d’A.L.S. dans ses crèmes afin d’obtenir une texture fine et pénétrante. A ces concentrations, l’ALS ne fait l’objet d’aucune réaction connue.



6- LES INGREDIENTS

a.

Les crèmes hydratantes et les masques crème bio certifiés peuvent contenir des conservateurs de synthèse.  Ces derniers empêchent « la prolifération de microorganismes comme les champignons qui peuvent, au contact de l'épiderme, créer des allergies cutanées. Par ailleurs, sans aucun conservateur, la plupart des produits cosmétiques ne se conserveraient que quelques jours »  explique Christian Papineau, Directeur des laboratoires ROIG (source doctissimo.fr)

D'après le cahier des charges Ecocert, les cosmétiques certifiés peuvent contenir jusqu’à 5 % d'ingrédients de synthèse (issus d'une synthèse pure). La plupart du temps, ces ingrédients sont des conservateurs. Parmi ceux autorisés par Ecocert, figurent le benzoate de sodium, l'alcool benzylique, l'acide formique, l'acide propionique et ses sels, l'acide salicylique et ses sels, l'acide sorbique et ses sels. Bioreline utilise des sels de sodium et de potassium (0.40 % en tout) pour conserver ses crèmes et masques.

« Ces conservateurs sont considérés comme doux et il est préférable d'en utiliser car un produit altéré est un produit nocif. »

7- LES CONSERVATEURS

a.

Cela dépend bien évidemment des flacons. Pour les flacons airless par exemple (sérums et crèmes Bioreline) on compte en moyenne 95 pompes/flacon. A raison d’1 à 2 pompes pour une application quotidienne cela vous garantit 45 jours d’utilisation du produit. Il est plus difficile de donner un nombre d’application exacte pour les produits en tube car les doses dépendent de chaque personne (zones à traiter et fréquence d’utilisation).

8- LE CONDITIONNEMENT

a.

Les produits Bioreline sont soumis à une double règlementation : la Règlementation Européenne des Cosmétiques qui s’impose à tous les fabricants de cosmétiques et au référentiel ECOCERT. Un audit  complet sur site est réalisé chaque année pour vérifier l’exactitude des informations diffusées par Bioreline et de la bonne mise en œuvre des exigences du référentiel (formules, ingrédients, packagings, catalogues…).

9- LES CONTROLES

a.

Les produits Bioreline sont disponibles en Centres de Beauté. Retrouvez la liste des distributeurs Bioreline en suivant ce lien.

10- LES DISTRIBUTEURS

a.

La qualité des produits de base étant supérieure, les consommateurs ont tendance à croire que tout ce qui est bio est forcément plus cher. Or chez Bioreline, les produits sont accessibles à tous les budgets même les plus petits.

 

11- LES PRIX

1. BIORELINE ET LE BIO

2. LES BONNES HABITUDES

3. LES TYPES DE PEAU

4. LA SENSORIALITE

5. LES REACTIONS DE LA PEAU

6. LES INGREDIENTS

7. LES CONSERVATEURS

8. LES CONDITIONNEMENTS

9. LES CONTROLES

10. LES DISTRIBUTEURS

11. LES PRIX